Accueil > Evènements > Journées Paul Vieille 2016
Accès privé

Nos Partenaires

Journées Paul Vieille 2016

 

Huitièmes Journées Paul Vieille

 

 

Les poudres, les explosifs

 

 

et la pyrotechnie

 

 

pendant la guerre de 14 - 18

 

 

 

11 - 12 octobre 2016 – École Militaire

 

 

 

 

La première guerre "mondiale", si elle a mérité ce nom par la diversité des zones de conflit et des nations impliquées, a été aussi la première au cours de laquelle ont été mobilisées la quasi-totalité des populations et des ressources des pays en conflit.

 

Au cours de ces quatre années, de très nombreuses innovations techniques comme l'aviation, la guerre sous-marine, les chars ou les gaz de combat, ont été pour la première fois mises en œuvre à grande échelle, mais un des éléments les plus marquants a été l'usage intensif de l'armement terrestre et plus particulièrement de l'artillerie de gros calibre.

 

Cet emploi généralisé de l'artillerie a été permis par les développements techniques récents, en particulier celui des poudres sans fumée (Paul Vieille - 1885) et du chargement en explosif "coulé-fondu" (mélinite de Turpin - 1887). Le recours a des procédés de synthèse chimique (nitration, chloration) autorisant une production en masse des matières explosives de base, a également été un élément déterminant pour répondre à l'extraordinaire accroissement des volumes de munitions consommées par les belligérants : alors qu'en août 1914 la demande en poudres et explosifs exprimée par l'armée française ne dépassait pas 100 t / j de poudres et explosifs, la production atteignait les 1000 t / j dès le printemps 1916 pour culminer à plus de 1200 t / j en 1917…

 

Les Huitièmes Journées Paul Vieille ont montré, à travers un certain nombre d'exemples concrets, comment la mobilisation de tous les moyens utiles a permis à l'industrie française de relever le défi qui lui était posé, en répondant en temps et en heure à ces besoins sans cesse croissants, malgré les difficultés nombreuses à laquelle elle était confrontée : installations insuffisantes, rationnement des matières premières, manque de main-d'œuvre qualifiée …

 

Au cours de ces Journées, une centaine de participants d'origines très diverses ont pu entendre une douzaine de conférenciers, historiens, sociologues, spécialistes des poudres et explosifs..., leur présenter différents aspects de cette mobilisation de "l'arrière" qui, si elle ne doit pas éclipser le sacrifice des combattants du front, n'en a pas moins apporté une contribution essentielle, quoique trop méconnue, à la victoire finale.

 

Les conséquences - dont certaines à long terme - de ce conflit : arrêt d'installations et démobilisation des personnels, traitement des stocks et décontamination des zones de combat ... feront l'objet de nouvelles Journées, en principe en 2018.

 

 


 

 

Programme

 

1ère Session : Situation en 1914 - Président de séance Patrice Bret

 

Intervenant Intitulé de la présentation

Exposé

rédigé

Diapo.

présent.

Enreg.

audio

 Jean Yves CANIHAC     
  Le Service des Poudres à l’entrée en guerre
X
X
 
 Yoel BERGMAN
  Productions de poudres militaires en Allemagne et par les alliés
  de la France au cours de la première Guerre Mondiale
X
X
X
 Rémy PORTE
  Evolution de la demande en munitions
 
 
X
 Hubert ZANTE
  Les défis à relever et les réponses apportées
X
X
 

 

 

2è session : Réponse de l'industrie de l'Armement  -  Présidente de séance  Danielle Fauque

 

Intervenant Intitulé de la présentation

Exposé

rédigé

Diapo.

présent.

Enreg.

audio

 Benoît PERTHUISOT  
  Pyrotechnies et arsenaux militaires                                        
X X  
 Edwige PRACA
  Paulilles : Dynamite et guerre de 14-18
X    
 Jean Michel TAUZIA   Explosifs chloratés et perchloratés X X  
 Eric LANGLINAY
  Approvisionnement en matières premières                             
  X  

 

 

3è session : Personnel, Aspects sociaux, Sécurité - Président de séance Jean Paul Hufschmitt  

   

Intervenant

Intitulé de la présentation

Exposé

rédigé

Diapo.

présent.

Enreg.

audio

 Jacqueline VIOLLET

  Le travail des femmes à la pyrotechnie
  de l’arsenal de Toulon 
X   X

 Jean Michel TAUZIA 

  L’arrivée de travailleurs étrangers et coloniaux :
  Exemple des Indochinois
  X X

 Philippe NONIE

  La mémoire en marche ou une histoire
  des travailleurs coloniaux à Bergerac
  X X

 Patrick MORTAL

 Les poudriers de la Grande Guerre :
 Paradoxes professionnels au cœur de la genèse
 des distinctions ouvrières
X   X

 Yves HUBERT

 Les accidents dans les établissements
 pyrotechniques 
X X
X

 

Les "actes" de ces Journées Paul Vieille sont accessibles en ligne pour les adhérents de l'AF3P après identification.

 

Pour les autres : nous contacter

 

 

Ces Journées ont été organisées avec le soutien de

 

            Club d'Histoire de la Chimie

 

 

 

 


<